Ma robe de mariée

Vous le savez, après une trentaine d’essayages en octobre dernier, j’avais décidé de confier la création de ma robe de mariée à la créatrice lyonnaise Caroline Takvorian ! Elle avait été plutôt agréable lors du premier rendez-vous et son showroom est situé place Tolozan, à deux pas du bureau !

Puis j’avais trouvé chez Caroline ce que je voulais vraiment : une robe élégante, chic avec une touche sexy. Un détail était non négociable pour moi : je voulais porter un décolleté, déjà car je n’en porte jamais et car je savais que ça ferait plaisir à mon futur mari !
Lors des premiers essayages, avec mes témoins, nous avions craqué sur deux modèles : Lily et Juliette. Nous aimions le devant du haut de la Lily avec cette modestie, la pièce de dentelle qui couvre avec délicatesse le décolleté plongeant. Et j’étais immédiatement tombée amoureuse du derrière du haut de la Juliette, tout en dentelle jusqu’au bas du dos… La fameuse touche sexy ! Les manches longues en dentelle ont aussi été la grande découverte de ces premiers essayages, immédiatement adoptées !
La taille basse était le style qui m’allait le mieux. La taille empire (sous la poitrine) me faisait prendre 10 kilos et la taille princesse (marquée à la taille) me faisait perdre 30 cm. Pas facile quand on est petite avec des formes ! La taille basse permettait un gainage de ma silhouette, plutôt flatteur !

Au niveau des matières, Caroline a travaillé avec de la dentelle de calais, de la crêpe de soie et un macramé de coton pour la ceinture. Les boutons du dos sont tous recouverts de soie et la traine est recouverte de dentelle.
Chose très bien pensée, Caroline coud dans chaque robe un petit lien pour remonter la traîne de la robe. Lors du dernier essayage, Vanessa m’avait accompagnée et avait bien regardé comment faisait Caroline pour remonter le tissus car impossible de le faire seule ! Avant l’ouverture de bal, elle a fait la petite manip et j’ai pu danser jusqu’au bout de la nuit !

Cette robe m’a coûté 2800 euros (oui, petit craquage). Le prix pour une création française, sur mesure avec des matières nobles et 7 rendez-vous au total !

J’ai adoré vivre les différentes étapes de la création de cette robe avec mes témoins et ma maman. Caroline a toujours été à l’écoute et si je n’ai pas trouvé son accueil irréprochable (mes témoins n’ont jamais eu un verre d’eau en 7 rendez-vous…), j’ai revêtu pour mon grand jour la robe parfaite !

Et vous, avez-vous déjà choisi une robe de mariée ?

Ophélie

Journaliste cameraman dans la vie, j’aime la déco, la mode, le cinéma et par dessus tout aller au restaurant !! Je vous parle de tout ça sur Glitter, parce que la vie a parfois bien besoin de paillettes !

OphélieMa robe de mariée