Rentrée : notre mode d’organisation !

Vanessa – Le bullet journal

Et oui, j’ai succombé à la tendance « Bujo » (le petit nom intime du bullet journal).
L’idée est de créer soi même son agenda, qu’il serve aussi de carnet de note, de to-do list et de tout ce qu’on rêverait d’écrire dedans. Au mois d’août j’ai donc décidé de tenter l’expérience et pour le moment j’adore cet objet… pour plusieurs raisons :

Un objet qui me ressemble
J’ai opté pour un joli carnet très simple de chez Hema, et j’aime bien prendre le temps de décorer les pages, avec des dessins ou des stickers ! Je le fais quand j’en ai envie ou quand j’ai le temps, sans que ça me prenne des heures ni que je me sente obligée de le faire.

Un objet multi-fonctions
Je suis la reine des listes. J’en fais pour tout et n’importe quoi, et je suis ravie d’avoir un carnet qui réunit à la fois mes inombrabres listes (séries à regarder, livres à lire, idées d’articles pour le blog, 30 choses à faire l’année de mes 30 ans, concerts vus en 2017…(la liste des listes est encore longue!)) et mon agenda. J’aime avoir un seul objet qui me suit partout, dans lequel je note mes rendez-vous et je vide toutes mes pensées.

 

Un objet qui me permet de gérer mes multiples vies
Vie perso, vie pro, vie de blogueuse, vie sociale : je note tout dans ce même carnet et ça me simplifie tellement la vie ! Grâce à ça je n’ai plus deux rendez-vous qui se chevauchent, j’aborde mes semaines plus sereinement et je n’oublie plus rien !

Voilà à quoi ressemble une semaine en cours de remplissage !

En conclusion, j’adore l’alimenter et écrire dedans. Pour être honnête au début je ressentais une certaine pression : pour certaines personnes, le « Bujo » est un hobby : elles passent des heures à décorer les pages, font des vidéos Youtube, postent leurs pages sur Instagram… je trouvais ça magnifique et aussi terriblement intimidant ! J’ai commencé en prenant exemple sur elles : en décorant mes pages, en mettant en pratique tous les codes de cette tendance (les trackers, le journal de gratitude, les pages pour noter ses dépenses etc etc). Puis j’ai vite compris que plein de choses ne fonctionnaient pas pour moi. Maintenant je l’utilise beaucoup plus simplement : pour sa fonction d’agenda, de carnet de note et de to-do list. Il n’est pas suffisamment joli pour figurer sur Instagram mais peu importe : il est avant tout utile et me simplifie vraiment la vie !

Ophélie – Le tri-support

Je ne suis pas une personne organisée. Mais j’essaies de l’être, alors je me flique constamment ! Pour cela, j’utilise trois outils : un agenda papier, un semainier et un agenda Google.
Je vous explique.

Mon agenda papier
J’y note toute ma vie perso ! De mon rendez-vous chez le dentiste à un colis à poster en passant par les anniversaires, tout est normalement noté pour que rien ne m’échappe. J’y ai noté toutes mes listes aussi. En début d’année, je traquais mes sessions de sport et mes séances de cinéma intelligentes. Je suis ravie car ayant été scrupuleuse les 6 premiers mois de l’année 2017, je peux dorénavant lâcher du leste car je cours tous les dimanches, je me bouge régulièrement, et je ne vais plus voir de navets au ciné. Ça a fonctionné ! Il faudrait que je le fasse pour mes dépenses et pour mes lectures. Ouais.
Je note aussi dans cet agenda mes rendez-vous pros importants, à ne surtout pas zapper ! La base.

Mon semainier
C’est aussi mon tapis de souris ! C’est un objet que j’ai constamment sous les yeux et où j’inscrits mes rendez-vous pros et persos. Tout au long de la journée, je peux y ajouter quelques notes et notamment des listes de choses urgentes à faire.

Mon agenda Google
C’est la version électronique de mon semainier -sans les listes-, que je partage avec mes collègues (euh uniquement le côté pro). Avec ces différentes plages de couleurs, cet outil est idéal pour qu’en quelques coups d’oeil je mémorise ma semaine entière !

Ça fait pas mal de doublons vous allez me dire, et je suis bien d’accord mais c’est en multipliant les écrits que j’intègre ces infos ! Et puis, si l’agenda Google m’aide à mémoriser visuellement le planning de ma semaine car il est clair -lui, contrairement à mon semainier, n’est jamais ni taché ni raturé- mes supports papier me permettent de cocher, barrer, surligner les taches effectuées, ce qui me donne entière satisfaction !

Et vous, comment êtes-vous organisées ?

Vanessa

29 ans et webmaster, sur Glitter je parle produit de beauté, partage mes recettes végétariennes préférées discute d’un peu de tout !

GlitterblogRentrée : notre mode d’organisation !