Les choses qu’on a appris à faire

Combien de fois vous êtes vous déjà dit « je ne serai jamais capable de faire ça« … Des activités qui vous impressionnent, vous font même un peu peur. La première chose qu’il faut bien avoir à l’esprit est que ce n’est pas car les choses sont difficiles que vous n’osez pas les faire mais bien car vous n’osez pas les faire qu’elles sont difficiles… Difficile à admettre mais tellement vrai ! Alors bien-sûr, il faut sortir de sa zone de confort et aller se confronter à ses faiblesses afin de construire ses forces. Nous avons listé 3 points chacune que nous avons appris !

Ce qu’Ophélie a appris

 

  • Les travaux manuels

Je n’ai jamais été tournée très « travaux manuels » et j’ai l’impression que rapidement j’ai été rangée (par les autres et par moi-même) dans la case « nulle en fait main ». Je pense que dans un sens, ça m’arrangeait bien #flemme ! Et il suffit bien souvent de se convaincre d’une chose pour qu’elle se produise. Dans un sens comme dans l’autre ! Aussi, quand mes copines ont lancé l’idée d’ateliers DIY pour fabriquer nous-même les cadeaux de Noël… J’étais vraiment très dubitative… Dans la boutique de fournitures j’étais totalement paumée et pire, mon enthousiasme était proche de zéro ! Ce n’était pas gagné et au final, lorsque j’ai réussi à faire mes propres savons et bijoux et que le résultat était plutôt joli, j’ai pris conscience qu’il fallait juste que je travaille ma patience et ma créativité !

 

  • Courir

Pareil que les travaux manuels, mes parents m’ont toujours mis dans la tête que je n’étais pas sportive. La sportive de la famille, c’était ma soeur 🙂 Rien de méchant de leur part, mais c’était comme ça ! Moi je faisais du théâtre et du piano. Encore une fois, je crois bien que ça m’arrangeait (encore #flemme) ! Mais en vieillissant, j’ai de plus en plus ressenti de pratiquer une activité sportive. J’ai pris des abonnements en salle, j’ai fait du yoga… Et avec l’engouement du running, je me suis dit « pourquoi pas ?! » et en même temps « je vais m’évanouir au bout de 500 mètres !! ». Cette année là, il y a deux ans aujourd’hui, mes amis m’ont offert le cahier des paresseuses pour se mettre à la course progressivement et ce fut pour moi une révélation ! J’ai appris à courir pendant un mois avec un programme adapté et quelques semaines plus tard je faisais ma première course de 5K, quelques mois plus tard 10K et un an plus tard 15K. Je crois que c’est ma plus belle réussite ces dernières années !

 

  • Danser

J’ai eu une adolescence plutôt garçon manqué et danser… Ça ne m’arrivait quasi jamais. J’enviais les gens qui investissaient le dance floor l’air de rien avec un déhanché de fou sans oser me lever de ma chaise. La perspective d’aller en boîte de nuit m’angoissait car je savais que je me retrouverais inévitablement confronter à ma phobie. Et puis un jour j’en ai eu marre. Marre de me mettre des barrières à cause du regard des autres. Encore récemment, les cours de zumba m’ont fait beaucoup de bien pour dédramatiser la situation et même en rire ! En vue du mariage, mes parents nous donnent des cours de rock, après oser, j’apprends pleinement certaines techniques. Affaire à suivre à la rentrée prochaine !

Ce que Vanessa a appris

  • Coder

Quand j’ai eu mon premier blog il y a… une quinzaine d’années (oui oui, le blog d’ado qui parle de ses amis et de ses groupes préférés), je n’avais pas envie qu’il ressemble à tous les autres blogs. Je posais donc plein de questions à un copain d’école (Benjamin si tu me lis!) qui étudiais l’informatique et m’aidait à rendre mon blog plus joli. Jusqu’au jour où il m’a dit que si ça me plaisait, il valait mieux que je sache le faire seule ! Il m’a donc filé les adresses de quelques sites qui proposaient de se former en ligne, et j’ai tout appris seule ! Quinze ans plus tard je suis fière de savoir manier les lignes de code qui m’ont permis d’avoir toujours des blogs soignés… mais également de trouver mon boulot actuel !

  • Coudre à la machine

Les travaux manuels ont toujours été ma tasse de thé. Et coudre, un vrai rêve de petite fille ! Ma famille m’a offert il y a quelques années une machine, qui m’impressionnait beaucoup ! J’avais essayé d’apprendre grâce à un livre, puis avec des vidéos Youtube, puis avec une copine qui savait y faire… mais je n’y arrivais pas ! Au bout de tous ces echecs, j’ai décidé de ne pas baisser les bras, et de prendre un cours avec une professionnelle ! J’ai passé toute une après-midi en tête à tête avec elle, on a vu ensemble le fonctionnement de ma machine, j’ai appris les bases de la couture, et depuis j’ai enfin le sentiment d’en être capable !

  • Cuisiner

J’ai mis longtemps à prendre goût à cuisiner, mais en emménageant seule j’ai bien été obligée de m’y mettre ! Il faut dire que j’ai toujours été entourée de personnes très douées en cuisine, la barre était bien trop haute, alors je ne me sentais pas capable de relever le défi ! J’ai commencé par ne cuisiner qu’avec des recettes. Improviser des alliances de goûts et trouver des idées de plats originaux me semblait bien trop compliqué. Du coup, avec quelques livres et blogs bien sélectionnés, j’ai appris à cuisiner, et surtout, à aimer ça ! Aujourd’hui je me sens plus à l’aise, même pour improviser et trouver mes propres recettes !

Et vous, qu’est-ce que vous avez appris tout seul ?

Ophélie

Journaliste cameraman dans la vie, j’aime la déco, la mode, le cinéma et par dessus tout aller au restaurant !! Je vous parle de tout ça sur Glitter, parce que la vie a parfois bien besoin de paillettes !

OphélieLes choses qu’on a appris à faire