Harvest Cuisine : restaurant de pizzas et de ravioles à Lyon

Quand on a vu qu’un nouveau restaurant ouvrait rue Hippolyte Flandrin (dans le 1er) et que ce nouveau venu proposait « pizzas, ravioles, cueillette » on s’est regardé avec des étoiles dans les yeux et de la bave aux coins de la bouche… On a goûté, on a aimé, la fan de pizza qu’est Vanessa a validé, alors forcément, on y est retournées pour vous en parler !


Etienne, qui es-tu ?

Je suis originaire du nord de l’Ardèche, le pays des châtaigniers ! Ce sont mes grands-parents qui m’ont initié à l’importance de faire son jardin, cultiver ses propres légumes et savoir ce que l’on mange. La bonne bouffe, simple mais bien travaillée. J’ai terminé mes études en management en janvier dernier – j’ai 23 ans – avec un stage à Shanghai et quand je suis rentré, j’ai immédiatement dit à mon frère Adrien que je voulais ouvrir un restaurant. Mon frère est un très bon entrepreneur, il a le flair ! Nous avons repris un petit camping ardèchois avec mon père il y a 4 ans où se trouve un restaurant. On était totalement novices à l’époque, on a essuyé les plâtres là-bas. On s’est alors rendu compte que le monde de la restauration nous plaisait beaucoup, l’accueil des gens aussi (surtout à mon père). On s’est formé et on a décidé de se lancer.

  • Alt Text
  • Alt Text
  • Alt Text
  • Alt Text
  • Alt Text
  • Alt Text
  • Alt Text
  • Alt Text

Le concept d’Harvest Cuisine !

Une cuisine simple avec un bon approvisionnement. On a le label biologique sur 80% de nos produits mais ce qui nous intéresse vraiment c’est d’avoir de bons produits et de connaître les producteurs. J’ai mis 7 mois pour vraiment savoir avec quels fournisseurs nous allions travailler. L’association Bioconvergence m’a pas mal aidé dans mes recherches. Je suis allé sur le terrain, comme à la pisciculture qui nous fournit la truite bio dans le Vercors ou l’usine de la Mère Maury qui fabrique les ravioles à Mours à côté de Romans. Le seul produit sui n’est pas local est la mozzarella burrata qui vient des pouilles, à côté de Naples. Puis on a décidé de se réapproprier la pizza, un produit sympa, simple, compréhensible par tous. Il n’y a pas de révolution, on n’est pas sur une innovation majeure. On propose une pizza locale, de saison, à 80% biologique.

On veut que ce soit un lieu de vie, c’est pourquoi on ouvre 7 jours sur 7, sauf le dimanche midi. On est une petite équipe de 3, mon frère, mon père et moi et une 4e personne de l’école Vatel qui nous a rejoint pour le service. Mon père pilote la carte, la réalisation c’est mon frère et moi.

  • Alt Text
  • Alt Text
  • Alt Text
  • Alt Text
  • Alt Text
  • Alt Text
  • Alt Text

Si je viens une seule fois ici, que me conseille-tu ?

La pizza Harvest, locale et de saison qui change tout le temps ! Elle est à 11 euros, plutôt abordable, et avec un petit vin bio, ce sera parfait ! Niveau boisson, nous avons aussi une limonade pas bio mais délicieuse ou encore une tisane fraîche et gazeuse -la Green Bulles- faite par une herboriste des Monts du Lyonnais.

Ta bonne adresse lyonnaise ?

L’Antiquaire pour aller boire un verre, c’est juste à côté ! Le restaurant Le Centre by Georges Blanc. à côté du Carlton, qui propose une formule à 23 euros le midi !

Merci Etienne !

Vanessa

29 ans et webmaster, sur Glitter je parle produit de beauté, partage mes recettes végétariennes préférées discute d’un peu de tout !

GlitterblogHarvest Cuisine : restaurant de pizzas et de ravioles à Lyon